1 mois en Chine

Publié le par Simon

    Eh oui ça fait maintenant un mois que j'ai quitté l'hexagone !

Alors petit bilan :
- le chinois écrit reste pour l'instant une langue opaque et incompréhensible... A part quelques pictogrammes facilement reconnaissable (Yuans, Jour, Mois, Soleil, Homme, Femme et les chiffres, je ne comprends rien du tout ! J'abandonne l'idée de pouvoir le lire un jour.

- le chinois parlé est sûrement beaucoup plus abordable. En fait la principale difficulté réside dans la prononciation. Il existe quatre intonations différentes. Une continu -- , une qui monte / , une qui descend et remonte / et enfin une qui descend   . Chacune des syllabes (correspondant à un caractère) possèdent au moins une voyelle et l'intonation est placé sur cette voyelle. Par exemple, au revoir ce dit Zaì-jiàn (le 'Z' ce prononce Dzz et le 'j' djjj). Mais si on arrive un peu à prononcer correctement, après la grammaire est très simple. Le plus souvent les phrases seront du type 'sujet verbe complément' et les verbes ne se conjuguent pas. 'Je vais au restaurant' se dira 'Je aller restaurant' ... Donc je ne perds pas espoir d'arriver un jour à me faire comprendre un peu plus ! Pour ce qui est de la compréhension, on retrouve le même problème de prononciation, et ce n'est pas facile d'arriver à discerner les différentes intonations.

    Exemples de phrases "facile" :
Je être français  ->  W Shì Fãguóren
Combien coûter ça  ->  Düoshao qïan
Je appeler Simon  ->  W Jìao Simon

    La façon de compter les grands nombres est aussi assez singulière. En fait on ce sert du chiffre 10000 (wàn) comme base, c'est à dire que pour dire 1 million, on va plutôt dire 100 * 10000 (bãi wàn), il n'y a pas de mot pour dire 1 million.

    Sinon je connais maintenant pas mal de gens ici, à peu près autant d'étrangers que de chinois! Je pense que c'est un passage obligatoire : nos cultures sont tellement différentes ! Mais de manières générales, les chinois sont vraiment très accueillants, et il est très facile d'échanger quelques mots dans la rue! Et les sourires s'ouvrent jusqu'au oreille dès que l'on prononce un ou deux mots compréhensibles ...
    Nanjing continue tranquillement à nous dévoiler ces petits secrets, et on commence maintenant à bien ce repérer, à force de longue ballade à vélo, et aussi de longues prises de tête pour se repérer sur la carte (en chinois, forcément). Mais nous ne sommes toujours pas sortis de la ville et je pense qu'il est temps ! Donc prochaine étape, certainement ce week end, Shanghai et ces 25 millions d'habitants ! Seulement à 3 heures de train et 70 yuans, ce serait dommage de rater cette ville ultramoderne, fer de lance de l'industrie et de l'électronique chinoise.

    Et sinon, un petit 'trip' d'une semaine au Japon est envisagé fin juin, histoire de rejoindre l'ami Vincent ! Tout ceci est encore en cours d'organisation, mais il se pourrait que nous prenions le bateau qui joint Osaka à Shanghaï en 2 jours pour le retour! Trop bien, j'ai toujours voulu faire ça, une grande ballade en mer ! Je vous tiendrai au courant.

Publié dans Vie en Chine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article